Actualités

Journée nationale "Non au harcèlement"

Par Sandra Blanchard, publié le dimanche 8 novembre 2020 19:04 - Mis à jour le dimanche 8 novembre 2020 19:15
prix-non-au-harc-lement-2020--69419.jpg

 

Ce jeudi 5 novembre 2020 a marqué le début des actions de sensibilisation à la lutte contre le harcèlement scolaire qui auront lieu au collège.

Cette journée a débuté par une distribution de rubans verts (symbole de la lutte contre le harcèlement) et l'ensemble de la communauté éducative : élèves, enseignants et tous les membres du personnel arboraient fièrement ce ruban sur leur manteau, leur sac ou leur poignet.

Un film , réalisé par une élève de troisième il y a deux ans, dans le cadre d'une séquence pédagogique menée en anglais par Mme Lemaître, a été également diffusé sur la télévision de la vie scolaire.

Plusieurs affiches rappelaient l'importance de parler du harcèlement dès lors qu'on le subissait et de réfléchir à l'impact de ce que l'on poste sur les réseaux sociaux.

Cette journée n'est  que le point de départ de plusieurs actions qui vont être menées dans le courant de l'année car le bien être de chacun au collège est une priorité de tous !

Les 6èmes bénéficieront d'une formation de l'équipe mobile de climat scolaire et d'une intervention de M. Castelain, notre policier référent ; l'assistante sociale, le CPE et l'infirmière travailleront ensemble avec les classes de 5ème pour les sensibiliser à la lutte contre le harcèlement scolaire pour la sixième année consécutive; l''association Léo Lagrange interviendra dans les classes de 4ème afin de sensibiliser les élèves à la lutte contre les discriminations ; les classes de troisièmes réfléchiront, quant à eux, à la liberté d'expression avec la professeur documentaliste et le CPE, thème qui permettra d'aborder le harcèlement sur le sujet "peut-on rire de tout ?", en axant l'une des pistes de réflexion sur "peut-on rire du physique d'autrui ?"

Le policier référent sera aussi un acteur majeur dans cette sensibilisation. Il axera son intervention sur les dangers des réseaux sociaux.